Bilan 2014 – 2020

L’élaboration de notre programme résulte de l’expérience pratique acquise ces 6 dernières années, de la connaissance de notre territoire et de ses habitants, de leurs attentes, de leurs besoins et de leurs aspirations. 

La vie de chaque Granvillais est ainsi portée au cœur des politiques publiques comme « un engagement renouvelé pour une vie de qualité », et nous faisons cap sur des enjeux identifiés comme essentiels pour la mise en œuvre d’un programme cohérent, réaliste et s’inscrivant dans une perspective durable.

Consultez l’intégralité de notre programme

Notre bilan 2014 - 2020 : agir concrètement pour une transition écologique

La Ville est un acteur incontournable de la transition écologique, un acteur qui agit quotidiennement et directement à l’échelle de son territoire, déclinant, au niveau local, les objectifs abordés dans les sommets internationaux depuis Rio jusqu’à Paris.

La Ville est un acteur incontournable de la transition écologique, un acteur qui agit quotidiennement et directement à l’échelle de son territoire, déclinant, au niveau local, les objectifs abordés dans les sommets internationaux depuis Rio jusqu’à Paris.

La mise en œuvre des quatre axes de « l’agenda 21 » en constitue la première étape.

C’est ainsi que nous avons pu :

  1. Valoriser le paysage, l’architecture et le patrimoine :

Agir, maîtriser et valoriser le patrimoine bâti

    • Un patrimoine communal plus performant (consommations et sources énergétiques).
    • L’AVAP (Aire de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine) qui apportera, avec ses recommandations, un autre regard sur les constructions dans nos quartiers historiques et balnéaires.

Préserver et valoriser le caractère maritime et littoral

    • Préservation du Pavillon Bleu, maintien de l’exploitation des pêcheries.
    • Accompagnement du Département de la Manche dans un projet d’extension portuaire plus performant en termes environnementaux (eaux grises, eaux noires, ruissellement et déchets).

Favoriser la dynamique culturelle, artistique et historique du bassin de vie

    • Réhabilitation du patrimoine communal en danger de ruine (Espace Cambernon, Saint-Paul, piscine Tournesol).
    • Réalisation de la stèle des Français libres à la pointe du Roc et mise en valeur des blockhaus.

2. Encourager le développement et les modes de consommation responsables :

Maîtriser l’énergie (consommation/production)

    • Diagnostic de la flotte automobile et mise en place d’une politique de renouvellement du parc automobile de la Ville de Granville (voitures électriques et bus).
    • Economies d’énergie avec l’extinction de l’éclairage public en cours de nuit et remplacement systématique des ampoules énergivores par des LED.
    • GTM : Accompagnement des propriétaires dans l’Opération Programmée de l’Amélioration de l’Habitat (OPAH) afin de lutter contre la précarité énergétique.

Gérer durablement les ressources naturelles : espaces, eau, biodiversité

    • Restauration de la nature en ville avec le plan-guide 2030 Granville.
    • Réintroduction d’arbres dans les espaces publics (exemple : action « 1 CDI, 1 arbre »).
    • Gestion durable des déchets et sensibilisation de la population à leur limitation.
    • Introduction dans le Plan Local d’Urbanisme des objectifs et des actions innovantes de l’Agenda 21: l’aménagement du mail piéton et cyclable conformément aux orientations d’aménagement en constitue la première tranche.

Renforcer les pratiques écoresponsables

    • Mise en place de pratiques alternatives au désherbage chimique : « 0 phyto ».
    • Engagement dans une démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) pour les opérations de patrimoine bâti (école Simone Veil).
    • Campagne de communication pour éviter de jeter les mégots (« ici commence la mer ») et sur les déjections canines.

3. Mettre en œuvre une dynamique économique et touristique :

Accroître la notoriété et l’attractivité du bassin de vie

    • Développement de la fibre optique (très haut débit) pour la population et pour les entreprises, de nature à favoriser le télétravail et limiter les déplacements.
    • Aménagement du parc du Val-ès-Fleurs, et mise en place de liaisons douces (Granville).
    • Action en faveur du désenclavement du réseau ferroviaire en Sud-Manche (Granville- Caen et Granville-Rennes).
    • GTM : Mise en œuvre du centre aquatique l’Hippocampe.

Encourager les dynamiques sectorielles

    • Identifier la Ville de Granville comme porte d’entrée touristique du Sud-Manche.
    • Aménager et faire évoluer les ports (en liaison avec le Département de la Manche).
    • GTM : Encourager les secteurs porteurs d’activité pour notre territoire (pêche, agriculture, conchyliculture, agroalimentaire et nautisme).

Favoriser une culture de recherche de partenariats

    • Recherche de mécènes et de partenaires privés, afin de financer les projets importants de la Ville.
    • Réaffectation de Saint-Paul et de la piscine Tournesol.

4. Favoriser l’épanouissement et la qualité de vie de tous :

Préserver la santé et prévenir les risques

    • Etablissement d’une charte de prévention des risques psychosociaux.
    • Reconquête de la qualité des eaux de baignade et obtention du « Pavillon Bleu » depuis cinq ans.

Agir pour les jeunes, pour les familles et pour les anciens

    • Amélioration de l’offre de logements pour les jeunes couples et pour les familles monoparentales et recomposées.
    • Professionnalisation des intervenants pour lutter contre l’isolement des personnes vieillissantes, pour le maintien à domicile et pour la création de lieux de vie adaptés.
    • Développement des animations à destination de la jeunesse et construction d’espaces jeunes.

Notre bilan 2014 - 2020 : une amélioration de la mobilité sur le territoire de Granville

Pour améliorer le cadre de vie et accompagner le développement du territoire, la municipalité a réalisé des actions tant en faveur de la mobilité urbaine, que de l’accessibilité et de l’intermodalité.

Pour améliorer le cadre de vie et accompagner le développement du territoire, la municipalité a réalisé des actions tant en faveur de la mobilité urbaine, que de l’accessibilité et de l’intermodalité.

La Ville de Granville s’est dotée d’un réseau de bus urbain, accessible à tous et améliorant l’attractivité du territoire.

Inauguré en début de mandat, le réseau urbain NEVA continue de se développer avec une tarification attractive qui n’a connu aucune augmentation :

  • Décembre 2014 : lancement du réseau de transport urbain NEVA, création des lignes régulières urbaines 1 et 2.
  • Eté 2015: arrêt « Côte d’Emeraude » Donville-les-Bains.
  • Rentrée scolaire 2015 : mise en service des lignes complémentaires NEVA (A, B et C qui relient les zones d’habitat aux établissements scolaires).
  • Janvier 2017 : création du transport solidaire en partenariat avec le CCAS (Centre communal d’actions sociales) et la MSA (Mutualité sociale agricole) de la Manche, une solution pour se déplacer sur le territoire.
  • Rentrée scolaire 2017: nouveaux arrêts « Vieux Moulin », « Jean Jaurès » et école intercommunale de musique.
  • Rentrée scolaire 2018: Pôle de Santé du Port, centre aquatique l’Hippocampe.
  • Septembre 2018 : lancement de l’application ZENBUS, outil d’information en temps réel pour les voyageurs.
  • Rentrée scolaire 2019: trois nouveaux arrêts « Maréchal Leclerc », « Simone Veil » pour « Les Herbiers » et « Saint-Brelade ».
  • Hiver 2019 : expérimentations d’énergies alternatives 
    • Midibus électrique (plus grand qu’un minibus)
    • Installation du système « Eco l’eau ».
    • Expérimentation d’un biocarburant, l’énergie Oléo 100 (huile de Colza).

La Ville contribue au développement de la mobilité douce et inclusive :

  • Piétonisation l’été de la place Cambernon et toute l’année de la rue du Docteur Letourneur pour redonner vie à ces espaces et sécuriser les piétons.
  • Vigilance sur les droits de terrasses et stops trottoirs pour faciliter le cheminement.
  • Réaménagement de la voirie qui relie Pôle Emploi, les Herbiers, l’école Simone Veil, le CPFA et le centre de Saint-Nicolas.
  • Mise aux normes accessibilité des trottoirs lors de la réfection des voiries : largeur, emplacement des candélabres, mobiliers urbains, bandes podotactiles, etc.
GTM
  • Elaboration d’un schéma directeur vélo pour le développement des pistes cyclables entre les communes du territoire.
  • Création d’une offre de location de vélos électriques en moyenne et longue durée sur le territoire.
  • Création de douze circuits « balades et petites randonnées » – édition d’un topoguide et entretien des chemins de randonnées.

La Ville a adopté une gestion raisonnée de l’organisation du stationnement.

  • Augmentation du nombre de places de stationnement pour les personnes à mobilité réduite.
  • Création de nouvelles zones bleues, mise en place de la ½ heure gratuite et politique de stationnement 100 % gratuit lors de manifestations commerciales et festives.
  • Mise en place de l’application Easy Park permettant un paiement à distance.
  • Mise en place avec le SDEM (Syndicat Départemental d’Energies de la Manche) de bornes de rechargement électrique pour les véhicules sur le domaine public.

Notre bilan 2014 - 2020 : finances locales, un pilotage avéré

La situation financière de la commune est saine, et laisse de réelles perspectives de développement et d’investissement pour l’avenir. 

La situation financière de la commune est saine, et laisse de réelles perspectives de développement et d’investissement pour l’avenir. 

Tout au long du mandat, une politique active d’investissements au profit d’équipements structurants, de nouveaux services publics et de la préservation du patrimoine a été mise en œuvre :

soit 35 millions d’euros HT d’équipements investis au profit des Granvillais, sans augmentation de la fiscalité locale, par exemple :

  • Groupe scolaire Simone Veil : 7 480 000 € HT
  • Terrains de tennis couverts : 752 200 € HT
  • Nouvel Espace Jeunes Christian Ridel : 935 500 € HT
  • Rénovation de la cale de Chausey : 253 750 € HT
  • Travaux de confortement et de rénovation des remparts, de 2014 à 2019 : 1 823 900 € HT
  • Travaux de rénovation de la voirie, de 2014 à 2019 : 4 895 000 €
  • Création du Pôle insertion PEP’S : 427 000 €
  • Travaux de rénovation des structures culturelles (musées, médiathèque et Archipel) : 753 700 €
  • Travaux dans les cimetières : 163 000 €
  • Travaux à Chausey : 323 800 €

Une gestion fine du patrimoine communal a été opérée :

  • Qui s’est traduite par la vente de locaux inutilisés pour un montant cumulé de 2,5 millions d’euros. 

Une politique de recherche de financements offensive et efficace a été menée :

Soit plus de 8 millions d’euros de subventions, par exemple :

  • 2 000 000 € pour le groupe scolaire Simone Veil
  • 540 000 € pour les terrains de tennis couverts
  • 422 900 € pour le nouvel Espace Jeunes Christian Ridel
  • 169 000 € pour la rénovation de la cale de Chausey
  • 383 900 € pour les travaux de confortement des remparts

Une diminution des dépenses de fonctionnement de la collectivité a été enregistrée :

  • Avec une baisse de 2 % des charges.

L’endettement a été contenu, l’emprunt ne constituant qu’une variable d’ajustement :

  • Avec une capacité de désendettement passée de 11,63 ans en 2014 à  5 ans en 2019.

La constitution d’une épargne tout au long du mandat a été effective :

  • Avec une épargne moyenne nette de 1,2 million d’euros par an.

Notre bilan 2014-2020 : urbanisme et aménagement de la commune

Une réflexion globale sur l'aménagement de la Ville de Granville a été menée depuis 2014.
Pour réunir les conditions de succès d'aménagements futurs, la Ville s'est dotée de différents outils.

Une réflexion globale sur l’aménagement de la Ville de Granville a été menée depuis 2014.

Pour réunir les conditions de succès d’aménagements futurs, la Ville s’est dotée de différents outils.

1 . Un outil règlementaire : le Plan Local d’Urbanisme (PLU)

  • Un outil indispensable pour maîtriser l’instruction du droit des sols (nouvelles constructions).
  • Un outil qui permet de trouver un équilibre entre renouvellement urbain (densification du centre urbain) et extension urbaine, offrant aux jeunes ménages des terrains et des logements jusque-là inaccessibles et favorisant une mixité sociale et générationnelle.
  • Un outil, aujourd’hui validé, attendu par les professionnels (architectes et opérateurs immobiliers) et par nos partenaires (Département de la Manche et maître d’ouvrage portuaire).
GTM
  • Une forte implication de Granville dans la nouvelle compétence « urbanisme » de la Communauté de communes : Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi).

2. Un outil prospectif : 2030 Granville

  • Un projet de requalification du centre-ville, de la gare à la forme de radoub.
  • Un projet pensé collectivement, crédible et co-construit avec les habitants et les usagers.
  • Un plan-guide constituant une vision d’ensemble, explicitant le projet urbain à mettre en œuvre à court, moyen et long terme.
  • Un document, flexible et évolutif, fixant les grands principes d’organisation et de développement de la ville et illustrant les intentions autour d’orientations structurantes.

3 . Des outils opérationnels

  • La Zone d’Aménagement Concertée (ZAC) de la Clémentière, opérationnelle, permettant d’accueillir les nouveaux habitants actuellement contraints de s’éloigner de leur lieu de travail.
  • Un plan de coloration des façades, outil d’aide à la décision, pour les services comme pour les pétitionnaires, permettant d’harmoniser nos rues emblématiques (rues du Port, des Juifs, Saint-Gaud, Sainte-Geneviève, Saint-Paul, etc.).
  • Une charte commerciale à disposition des commerçants pour les aider dans les choix de leurs devantures (accessibilité, matériaux, couleurs, vitrines, enseignes et éclairage) et de leurs terrasses (implantation, libre passage des piétons, supports, mobiliers, transparence et hauteur des cloisons).
  • Un plan de gestion patrimoniale, optimisant le patrimoine communal et valorisant les bâtiments publics en distinguant ceux qui ont un usage public, qu’il convient de rénover et de remettre aux normes, de ceux qui n’ont plus un usage public communal et auxquels il est nécessaire de donner une nouvelle vocation (vente de logements ou cession contractuelle avec pour souci leur préservation patrimoniale, leur viabilité économique et leur intérêt sociétal).

4. Un plan pluriannuel d’investissements

Qui a permis, tout au long du mandat, la réfection de différentes voies et espaces publics dans tous les quartiers de Granville.

Des travaux ont été entrepris concernant :

  • les parcs, jardins et espaces verts
  • les voiries (chaussées et trottoirs)
  • les réseaux (eau potable, eaux usées et eaux pluviales)
  • l’enfouissement des lignes (Enedis et Télécom)
  • l’éclairage public
  • le mobilier urbain

Notre bilan 2014-2020 : Granville, une histoire, un patrimoine

Durant notre mandat, nous nous sommes attachés à sauvegarder et valoriser les bâtiments emblématiques de Granville, et à préserver les collections communales.

Durant notre mandat, nous nous sommes attachés à sauvegarder et valoriser les bâtiments emblématiques de Granville, et à préserver les collections communales.

Notre action s’est notamment traduite par :

La sauvegarde et la valorisation des bâtiments emblématiques de Granville :

  • Lancement d’un appel à projet et réalisation d’études pour la reconversion de Saint-Paul.
  • Engagement des travaux du Logis du Roi.
  • Aménagement des réserves pour les collections des musées dans la Halle au Blé (1ère tranche).
  • Rénovation de la Villa « Les Rhumbs », de son jardin et du Musée Christian Dior.
  • Restauration des décors peints du marché couvert datant de la Seconde Guerre mondiale.
  • Soutien à la mise en valeur des blockhaus de la batterie du Roc.
  • Démarches pour la création d’une Aire de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP) : inventaire et préservation du bâti remarquable.
  • Réalisation de la stèle des Français libres à la pointe du Roc.
  • Confortement des remparts et falaises de la Haute Ville.
  • Mise en place d’un chantier école en partenariat avec OSE (association Objectif Solidarité Emploi) pour l’entretien des remparts.
  • Réaménagement des squares Marland et Potel.
  • Transformation de l’espace Cambernon en restaurant (opération privée).
  • Appel à projet pour l’exploitation d’un salon de thé au jardin Christian Dior.

La préservation des collections : 

  • Inventaire et restauration d’une partie des collections du Musée d’Art et d’Histoire.
  • Développement des actions de médiation du fonds patrimoine de la médiathèque.
  • Développement d’un partenariat avec l’Institut National du Patrimoine pour la restauration des collections textiles.
  • Authentification d’une œuvre majeure de Gustave Courbet au sein des réserves communales.

Notre bilan 2014-2020 : un cadre de vie préservé

Granville, un cap, un avenir
Pour une douceur de vivre à la granvillaise.

Un environnement préservé et valorisé

  • Obtention pour la cinquième année consécutive du label « Pavillon Bleu » attestant de la qualité des eaux de baignade et récompensant les communes actives en matière de protection de l’environnement.
  • Mise en place d’une gestion raisonnée de l’éclairage public afin de limiter la pollution lumineuse.
  • Passage au LED systématique sur l’ensemble du réseau d’éclairage public.
  • Transfert de la distribution d’eau potable au syndicat SMPGA : réduction du prix de l’abonnement et de la consommation d’eau potable, sécurisation de l’approvisionnement en eau.
GTM
  • Installation de points d’apports volontaires enterrés et aériens.
  • Accompagnement à la création de la ressourcerie.
  • Labellisation comme Territoire à Energie Positive pour une Croissance Verte (TEPCV).

Gestion et valorisation des espaces verts, des cimetières et des lieux de souvenirs 

  • Fin de l’utilisation de produits phytosanitaires.
  • Gestion différenciée des espaces verts.
  • Utilisation de plantes vivaces plus durables, plus économes en ressources et nécessitant moins de travaux de renouvellement.
  • Poursuite et extension d’un « éco-pâturage » sur les coteaux du Val-ès-Fleurs.
  • Instauration de zones de fauches tardives dans différents quartiers : méthode naturelle consistant à laisser pousser la végétation afin de faciliter le développement de la faune et de la flore.
  • Maintien du label « Ville fleurie 3 Fleurs ».
  • Organisation d’événements autour de projets collectifs en lien avec les jardins : maisons fleuries, bourse aux plantes, fêtes des plantes, etc.
  • Promotion de l’événement « les rendez-vous aux jardins ».
  • Réaménagement complet des squares Potel et Marland.
  • Poursuite du plan pluriannuel de l’aménagement des cimetières Saint-Paul, Notre-Dame et Saint-Nicolas avec mise en place de carrés engazonnés, de plantes et d’arbres.
  • Création d’un monument dédié à la « mémoire des Français libres» au Roc.
  • Participation à l’opération « un arbre, un CDI » qui a permis la plantation d’arbres fruitiers au Val-ès-Fleurs, à Saint-Nicolas et la création d’un verger à Château Bonheur.

Interventions sur le domaine public et propreté urbaine

  • Dès 2014, création du SMIR – Service Municipal d’Intervention Rapide – : intervenant 7j/7 selon la nature du dysfonctionnement observé et relayé par les riverains via un numéro vert dédié et un formulaire sur le site de la ville.
  • Mise en place d’un nettoyage 7j/7 des rues par les services municipaux.
  • Lutte contre les nuisances des goélands.
  • Equipement de capteurs digitaux sur les corbeilles afin d’optimiser les tournées de collecte.
  • Réalisation du programme de réfection des voiries et réseaux divers (VRD) : rues du Casset, de la Fontaine, Saintonge, Saint-Nicolas, quartier du Prétôt, etc.

Sécurité et prévention

  • Création de la Police Municipale pluri-communale de Granville et de Donville-les-Bains.
  • Installation de la Police Municipale dans de nouveaux locaux : rue Clément Desmaisons.
  • Mise en œuvre de l’opération « Tranquillité seniors ».
  • Convention coordonnant les interventions de la Police Municipale et de la Police Nationale.

Mobilité, accessibilité et déplacements doux

  • Création et développement du réseau de transport urbain NEVA.
  • Promotion de l’application de court-voiturage « KAROS » à destination des utilisateurs de l’Archipel notamment.
  • Création de l’application Zenbus, outil d’information en temps réel.
  • Création d’une liaison piétonne (escalier) entre la gare, le centre médico-social et le centre-ville via le Val-ès-Fleurs.
  • Renouvellement du parc roulant au profit de véhicules électriques.
  • Mise en place de bornes de recharge pour véhicules électriques en lien avec le Syndicat départemental d’énergie de la Manche.
  • Adhésion à l’association Normandie Mobilité Electrique.
  • Création d’un plan pluriannuel pour l’accessibilité.

Notre bilan 2014-2020: vie culturelle, artistique et festive

Granville, un cap, un avenir
Parce que Granville est une fête

Arts de rue 

  • Accompagnement annuel du Carnaval dans sa réalisation financière et logistique.
  • Participation à sa reconnaissance comme patrimoine culturel et immatériel de l’humanité par l’UNESCO.
  • Participation financière et logistique au festival des Sorties de Bain.
  • Accompagnement et soutien à l’association « le Fil Rouge » pour la mise en valeur des galeries d’art granvillaises.
  • Des espaces ouverts au Street Art : mur du stade Louis Dior, ZA du Mesnil à côté du hangar de Carnaval.

Festivals musicaux 

  • Accueil du Tendance Live à Granville.
  • Accueil du festival Jazz en Baie dans le jardin Christian Dior.
  • Accueil du festival des Traversées sonores et du cinéma en plein air par Marée Moderne, au Val-ès-Fleurs.
  • Accueil du festival Via Aeterna.

Expositions

  • Exposition d’une œuvre majeure de Gustave Courbet appartenant aux collections communales.
  • Organisation de diverses expositions : collections de la Principauté de Monaco, Grace Kelly, Fernand Léger, Colette, etc.
  • Création du festival de la photographie « Plein Format ».
  • Accompagnement du festival de photographie « l’œil ouvert » en collaboration avec le Photo Club.
  • Participation au festival de la ville d’Ilavo au Portugal pour la promotion de la culture granvillaise en partenariat avec Caen Métropole.

Médiathèque

  • Baisse des tarifs d’entrée.
  • Mise en place de prêt de liseuses.
  • Organisation de cafés musique et ciné, création d’expositions.
  • Actions de médiation culturelle.
  • 100 nouveautés par semaine et un fonds de plus de 100 000 documents.
  • Nombreux partenariats associatifs dans le cadre d’actions culturelles : Slam va bien, le festival Re(noir), etc.
  • Accès internet gratuit pour tous.
  • Permanence du pôle senior à la médiathèque.
GTM
  • Mise en réseau sur le territoire.
  • Participation au diagnostic « lecture du territoire » pour aboutir à un Contrat Territoire-Lecture  (CTL).

Promotion et encouragement des actions

  • Réalisation de vidéos de promotion sur les réseaux sociaux.
  • Edition de la publication « Panorama culturel » valorisant l’offre culturelle granvillaise.
  • Soutien et accompagnement des associations locales dans l’organisation de leurs manifestations culturelles.
  • « Un bel été à Granville » : délocalisation des services sur le plat Gousset (médiathèque, musées, Agora, etc.).
  • Accueil d’événements musicaux et insolites dans l’espace public.

Archipel 

  • Création d’un groupe de JAC (Jeunes Acteurs de la Culture) destiné à promouvoir la culture de Granville.
  • Renouvellement de l’équipement son.
  • Portage financier et logistique.
GTM

Ecole de musique 

  • GTM: Labellisation en tant que conservatoire à rayonnement intercommunal.

Notre bilan 2014-2020 : Granville, terre de bénévoles

Tout Granville se retrouve dans la vie associative, cette richesse que représentent les bénévoles mérite notre soutien et nos encouragements pour préserver et enrichir notre qualité de vie.

Pour la vie associative et la vie de quartier 

  • Création des “Rencontres de quartiers” favorisant la démocratie participative (une par an).
  • Création du Forum des Associations en lien avec la fête du sport.
  • Création du PAVA : Point d’Appui à la Vie Associative pour l’accompagnement des bénévoles.
  • Participation des bénévoles aux actions de l’Archipel et de l’Agora.
  • Contacts réguliers et personnalisés avec les représentants d’associations.
  • Présence des élus aux assemblées générales.
  • Soutien à nos jumelages.
  • Edition du guide des associations.
  • Organisation du trophée des sports pour mettre à l’honneur les associations sportives.

Soutien financier et logistique aux associations 

  • Plus de 450 000 € attribués tous les ans aux associations caritatives, culturelles, sportives, artistiques, patriotiques, etc.
  • Mise à disposition gratuite de l’ensemble des salles municipales toute l’année sur demande.
  • Accompagnement logistique systématique lors des manifestations organisées par les associations (matériels, communication, etc.).
  • Mise à disposition gratuite et permanente des équipements aux associations sportives.
  • Accompagnement financier et logistique du Comité d’Organisation du Carnaval (COC) représentant une enveloppe globale de 250 000 € par an.

Notre bilan 2014-2020 : cap sur nos seniors, une qualité de vie à tout âge

Prendre soin de nos aînés, garantir leur qualité de vie et favoriser la transmission de leur savoir relèvent de notre responsabilité.

Un accompagnement quotidien 

  • Le foyer-logement « les Herbiers », devenu Résidence Autonomie en 2017, s’appuie sur les politiques de prévention de la perte d’autonomie.
  • Création du « Pôle Senior » : lieu d’information et d’accompagnement dans les démarches quotidiennes et optimisation des dispositifs d’aide.
  • Adhésion à la démarche « Ville Amie des Aînés » reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) : réalisation d’un diagnostic des besoins des seniors et propositions d’axes de travail pour l’amélioration de leur qualité de vie.
  • Mise en œuvre de l’opération « Tranquillité senior » par la Police Municipale.
  • Participation à la semaine bleue en partenariat avec les acteurs sociaux et médicaux-sociaux.

Pour une retraite active 

  • Multiplication de l’offre d’animation en lien avec la Résidence Autonomie « les Herbiers » et l’Animathèque (art-thérapie et exercices autour de la mémoire).
  • Organisation de sorties collectives et de vacances seniors en lien avec le centre social Agora.
  • Développement de l’offre de sports de loisirs avec le service des sports de la ville de Granville.
  • Mise en place d’ateliers informatiques au centre social Agora dans le cadre de l’Espace Public Numérique (EPN).
  • Création d’activités intergénérationnelles avec les enfants de Château Bonheur.
  • Edition de trois guides : « Ma retraite accompagnée à Granville », « Ma retraite active à Granville », « Senior à Granville et alors ! ».
  • Organisation du repas des aînés.

Actions santé pour le bien vieillir 

  • Création du Pôle de Santé du Port.
  • Ateliers « mémoire, sommeil et nutrition » en lien avec l’Association de Santé d’Education et de Prévention sur le Territoire (ASPET).
  • Développement de la politique inclusive (accueil d’aînés en situation de handicap) au sein des structures municipales, en lien avec l’AGAPEI (Association Granvillaise des Amis et des Parents d’Enfants Inadaptés).

Pour la mobilité et la lutte contre l’isolement

  • Création du transport urbain NEVA.
  • Accompagnement mobile en minibus des aînés de la Résidence Autonomie «  les Herbiers » sur le territoire : spectacles, visites, courses, etc.
  • Mise en place du transport solidaire en partenariat avec la MSA (Mutualité Sociale Agricole).
  • Visites à domicile des aînés isolés en collaboration avec le CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination) et le SAG (Secteur d’Action Gérontologique) « L’éclaircie ».

Notre bilan 2014-2020 : Granville solidaire, sociale et inclusive. La santé pour tous

Urgence sociale et climatique, même combat : la commune est au cœur des valeurs d'équité, de solidarité et de santé. Un enjeu pour les générations futures.

Pour les familles 

  • Création du Pôle « Famille, égalité femmes/hommes, parentalité » : lieu d’écoute, d’information et d’orientation au Pôle de Santé du Port en partenariat avec Donville-les-Bains, Saint-Pair-sur-Mer et Yquelon.
  • Mise en place d’ateliers de prévention pour lutter contre les violences intrafamiliales.
  • Organisation du festival « Les femmes font leur cinéma » en partenariat avec le cinéma « le Sélect ».
  • Exposition de photographies, itinérantes et urbaines, pour sensibiliser aux violences intrafamiliales.
  • Création du Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité : un partenariat entre l’école et les familles pour lutter contre les inégalités et contribuer à la réussite éducative de tous les élèves.
  • Création de la fête des familles en collaboration avec les services de GTM.
  • Accompagnement loisirs et vacances.

Pour les publics en situation de handicap

  • Développement d’une politique inclusive au sein des écoles, des collèges et des clubs sportifs, en lien avec l’AGAPEI (Association Granvillaise des Amis et des Parents d’Enfants Inadaptés) : accueil des jeunes en situation de handicap.

Pour l’amélioration du logement 

  • Réhabilitation des Foyers des Jeunes Travailleurs (FJT) de Saint-Nicolas et du Roc.
  • Mise en place des « commissions tranquillité, bien-être, habitat et incurie » en lien avec les bailleurs sociaux, les travailleurs sociaux, les agences immobilières et le commissariat.

Pour l’insertion sociale et professionnelle

  • Création du Pôle PEP’S (Projet Emploi Parcours Solidaire) destiné à favoriser l’insertion des personnes par l’activité économique.
  • Interventions des bénéficiaires du PEP’S dans les domaines de la propreté urbaine, des espaces verts, des bâtiments, de l’entretien des locaux et de la lingerie.
  • Achats publics soumis à la clause sociale visant à favoriser le recrutement auprès d’associations d’insertion.

Pour la mobilité et la lutte contre l’isolement

  • Création du transport urbain NEVA et développement tout au long du mandat.
  • Mise en place du transport solidaire en partenariat avec la MSA (Mutualité Sociale Agricole).

Pour la santé

  • Création du pôle de santé en centre-ville.
  • Mise à disposition gratuite de deux logements aux FJT pour les internes en médecine en formation au Pôle de Santé du Port.
  • Soutien au maintien des services du centre hospitalier Avranches-Granville.

Notre bilan 2014-2020 : cap sur une économie dynamique et sur une politique commerciale attractive

Un territoire pour entreprendre.

Les commerces au cœur de nos préoccupations

  • Création d’un poste d’adjoint en charge des relations avec les commerçants.
  • Sollicitation des commerçants à participer à la co-construction du projet 2030 Granville.
  • Lancement de la marque institutionnelle Granville Normandie avec possibilité pour les commerçants locaux d’avoir le statut d’ambassadeur.
  • Soutien financier et logistique à l’association des commerçants « Les Vitrines de Granville».
  • Multiplication des événements créateurs de flux: Tendance Live, Jazz en Baie, les assises nationales de la pêche, etc.
  • Création de produits dérivés valorisant l’image de marque de la ville.
  • Mise en place de la charte commerciale pour l’harmonisation des devantures et terrasses.
  • Redynamisation de la rue du Docteur Letourneur en la rendant piétonne.
  • Réunions systématiques avec les commerçants lors d’interventions sur le domaine public et pour l’organisation d’événements.
  • Soutien au maintien du linéaire commercial dans l’hypercentre (application du PLU 2017).
  • Instauration de 30 minutes de stationnement gratuit pour permettre la rotation des véhicules et mise en place de l’application Easy Park pour faciliter le paiement du stationnement.
  • Gratuité du stationnement pendant les vacances de Noël.
  • Création du poste de Manager de commerce en lien avec les services urbanisme et communication.
  • Création de l’Espace éphémère de créateurs en lieu et place de l‘ancien Office de Tourisme (Noël, etc).
  • Multiplication des actions auprès des médias (presse écrite, télévision influenceurs, etc.) pour mettre en avant Granville.
GTM
  • Développement économique et numérique à l’échelle du territoire.
  • Définition d’une stratégie économique et élaboration d’un plan d’actions autour de 5 axes majeurs:
    • Circuits courts, produits terre-mer: réalisation d’une étude visant à structurer les circuits courts afin de dynamiser et de favoriser la consommation des produits du territoire.
      • Soutien et valorisation de la filière pêche via des subventions versées aux différents acteurs.
      • Valorisation de l’activité agricole: création d’un espace-test agricole.
    • La santé et la Silver économie:
      • Co-financement de l’étude Ambition Santé Sud Manche.
      • Accueil des internes de l’hôpital de Caen.
      • Accueil du Silver Day.
    • Le numérique : 
      • Création et lancement de Granville Digital et sa nurserie.
      • Installation de l’espace de coworking à la pépinière d’entreprises.
      • Mise en œuvre du dispositif régional « Impulsion Transition Numérique » dont plus de 70 entreprises ont été les bénéficiaires.
      • Lancement d’une étude d’opportunité à la création d’un pôle numérique sur le territoire.
      • Financement de Manche Numérique pour le déploiement de la fibre.
    • Stratégie « grands comptes » :
      • Politique d’accompagnement des entreprises structurantes du territoire.
    • Le tourisme :
      • Création de l’Office de Tourisme Intercommunal OTI regroupant l’ensemble des offices de tourisme du territoire.
      • Opérations de promotion de la destination Granville Terre et Mer.
      • Structuration en cours de la filière nautique.
      • Valorisation des activités équestres.
  • Création d’un service dédié aux entreprises fort de deux chargés de missions.
  • Gestion pro-active des zones d’activité.
  • Accompagnement logistique et financier de la plateforme d’initiatives locales (648 emplois générés depuis 2014).
  • Partenariat soutenu avec les chambres consulaires et les collectivités.
  • Participation à des salons professionnels et réalisation d’une plaquette dédiée.
  • Soutien financier à la Mission locale du bassin d’emploi.

 

Notre bilan 2014-2020 : Granville active et sportive

Inscrire le sport au centre de notre programme, c’est défendre des valeurs fortes et répondre à des enjeux de santé publique prioritaires.

Des équipements sportifs 

  • Rénovation du terrain de rugby sur le site de la Cité des Sports.
  • Création d’un boulodrome (mis aux normes « Personnes à Mobilité Réduite »).
  • Création de deux terrains de tennis couverts (surface résine greenset) en remplacement de la bulle du tennis club (mis aux normes PMR).
  • Mise aux normes du terrain de football du stade Louis Dior pour l’accueil de la Coupe de France.
  • Création d’un terrain de football à proximité du cimetière Saint-Paul (en cours de finalisation).
  • Reconversion de l’ancienne piscine « Tournesol » en vague de surf intérieur.
  • Réfection du terrain de bicross de Château Bonheur.
GTM
  • Soutien à la création du centre aquatique l’Hippocampe, sur le site de la Cité des Sports.
  • Soutien et engagement  pour faire du territoire la première destination nautique.

Promotion de nos installations sportives 

  • Labellisation « ville active et sportive », première ville du département de la Manche à obtenir cette distinction.
  • Edition et diffusion d’une brochure de promotion auprès des clubs et ligues de toute la France.
  • Accueil d’événements sportifs nationaux et internationaux : Tour de France en 2016, épopée de l’USG en Coupe de France, Coupe Soisbault (coupe européenne de tennis féminin), championnat national UGSEL de badminton, finale du championnat de France universitaire de futsal et Coupe de France de handball.
  • Entraînement des équipes nationales et internationales du XV de France, de l’EA Guingamp, du SM Caen et de l’équipe féminine nationale de rugby des Etats-Unis.
  • Depuis novembre 2019, Granville est labellisée Terre de Jeux 2024 pour les JO.

Développement des pratiques sportives pour tous les publics 

  • Mise en place d’un parcours sportif connecté « Runnin’City ».
  • Mise en place de l’animation « Sport loisirs senior » à destination des 60 ans et plus, en complément de l’animation « Sport loisirs adulte ».
  • Accompagnement de la collectivité dans l’emploi sportif afin de soutenir le développement des écoles des sports.
  • Mise en place des sessions « sport au travail » pour les collaborateurs de la Ville et de GTM.
  • Développement du trophée des sports mettant en valeur les associations sportives granvillaises.

Notre bilan 2014-2020 : cap sur nos jeunes, grandir et étudier à Granville

Construire l'avenir de Granville, c'est croire en nos jeunes

Construction d’équipements scolaires et extra scolaires 

  • Construction du groupe scolaire Simone Veil dans le quartier Saint-Nicolas : bâtiment à Haute Qualité Environnementale.
  • Création du nouvel Espace Jeunes Christian Ridel à proximité de la Cité des Sports.

Accompagnement des jeunes vers l’autonomie 

  • Mise en place de l’opération “Argent de poche” pour les jeunes de 16-18 ans.
  • Création du transport urbain NEVA permettant aux jeunes de se déplacer toute l’année à tarif préférentiel.
  • Ouverture de l’antenne MADO (Maison des Adolescents) au Forum Jules Ferry, lieu d’échanges et d’accompagnement.

Soutien des jeunes en difficultés 

  • Création du poste « d’éducateur de rue » avec mise en place d’un lieu d’écoute au Point rencontre des Mimosas.
  • Création du Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité.
  • Soutien scolaire encadré par des bénévoles à l’Espace Jeunes.

Développement des usages numériques

  • Fourniture de tablettes numériques dans les écoles élémentaires des groupes scolaires publics.
  • Déploiement dans toutes les classes de vidéoprojecteurs interactifs et de visionneuses.
  • Mise en place d’ateliers au sein de l’EPN (Espace Public Numérique) en partenariat avec Manche Numérique et le Département.

Apprentissage du goût et des saveurs : équilibre et qualité alimentaire dans les restaurants scolaires

  • Création de la commission restauration scolaire composée de parents d’élèves, d’élus et de professionnels.
  • Introduction de produits bio dans la confection des repas.
  • Mise en place d’un menu végétarien une fois par semaine depuis octobre.
  • Sensibilisation des enfants au gaspillage alimentaire (pesées des restes de leur repas).

Sensibilisation à l’expression artistique, sportive et citoyenne

  • Création d’activités de street art : mur du stade Louis Dior.
  • Développement d’une web radio animée par des bénévoles en lien avec l’Espace Jeunes et la mission locale.
  • Valorisation des partenariats avec les structures culturelles : musées, médiathèque et Archipel.
  • Poursuite des « Primair’olympiades ».
  • Adhésion au plan Mercredi : valorisation du temps périscolaire.
  • Développement de l’offre de loisirs à Château Bonheur.
  • Rénovation de la piste de bi-cross.
  • Création d’un groupe de JAC (Jeunes Acteurs de la Culture) destiné à promouvoir la culture de Granville.
GTM
  • Soutien au développement de l’école de musique reconnue comme conservatoire à rayonnement intercommunal.

Notre bilan 2014 - 2020 : La vie au coeur de nos quartiers

Les Rencontres de quartiers : 9 réunions publiques d’information et de concertation organisées en mai et juin, au cœur des quartiers depuis 2017.
  • Organisation de réunions systématiques dans les quartiers lors de travaux programmés.
  • Transport urbain NEVA : l’ensemble des quartiers sont desservis par les bus.

 

QUARTIER SAINT-NICOLAS

Embellissement et travaux

  • Groupe scolaire Simone
  • Pôle Senior.
  • Réaménagement du carré Saint-Nicolas.
  • Rénovation des HLM « Les Pommiers » et « Les Tamaris » en lien avec la SA HLM et Manche Habitat.
  • Réhabilitation du Foyer des Jeunes Travailleurs (FJT).
  • Réfection de la voirie : rue Saint-Nicolas, Villages Larcher et Landais.
  • Coloration de la façade de l’Agora.
  • Travaux de rénovation du presbytère.
  • Réfection de la salle Saint-Nicolas.

Impulsion

  • Implantation du service de passeports biométriques et cartes nationales d’identité à l’Agora.
  • Création de la web radio « Le Bouquet Granvillais ».
  • Toute l’offre de la médiathèque à l’animathèque.
  • Programmation des Sorties de Bain.
  • Fête du quartier Saint-Nicolas.
  • Création de street art sur le mur du stade Louis Dior par les établissements.

 

QUARTIER LA HAUTE-VILLE / LE ROC

Embellissement et travaux

  • Confortement des remparts et des falaises.
  • Logis du Roi : études en cours en vue de la réouverture du musée d’Art et d’Histoire et installation du CIAP (Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine).
  • Travaux de rénovation des canalisations d’eau potable rue Saint-Jean.
  • Réaménagement total des squares Potel et Marland.
  • Mise en sécurité de la circulation (30 km/h) et piétonisation de la place Cambernon.
  • Restauration des vitraux de l’église Notre-Dame.

Impulsion

  • Valorisation de l’espace Cambernon à l’aide de la création d’un projet de de restaurant.
  • Aménagement des réserves de la Halle au Blé pour les collections du musée d’Art et d’Histoire et du musée Christian Dior.
  • Réfection de la salle du jardin du Roc.
  • Réfection de la salle de restauration du FJT.
  • Restauration et animation dans les blockhaus : batterie du Roc.
  • Soutien aux « Traversées sonores ».

 

QUARTIER CENTRE / LES PORTS / SAINT-PAUL

Embellissement et travaux

  • Réalisation du plan-guide « 2030 GRANVILLE ».
  • Création du Pôle de Santé du Port.
  • Ouverture du Pôle « famille, parentalité, égalité hommes/femmes » au sein du Pôle de santé du Port.
  • Réhabilitation des voiries : rue Saintonge, boulevard des Amiraux, rue du Casset,
  • Piétonisation de la rue du Docteur Letourneur.
  • Mise au jour des décors peints datant de la Seconde Guerre mondiale au marché couvert.
  • Réhabilitation de la salle du Plat Gousset.
  • Création d’un escalier permettant l’accès du CMS vers le Val-ès-Fleurs.
  • Réfection totale de l’éclairage de la place Foch.
  • Nettoyage de la voie ferrée en vue des travaux de création de la voie verte (2030 Granville).
  • Stérilisation des goélands.

 Impulsion

  • Mille milliards de mille familles.
  • Tendance
  • Chez Maguie.
  • Cinéma en plein
  • Traversées
  • Un été au Plat

 

QUARTIER JARDIN DIOR / LE LUDE

Embellissement et travaux

  • Construction de deux terrains de tennis.
  • Réhabilitation totale du musée.
  • Cimetière Notre-Dame : création du mur de mémoires.
  • Réfection de la pergola et mise en valeur de la roseraie du Jardin Christian Dior.
  • Sécurisation de la falaise rue du Noroit.

 Impulsion

  • Salon de thé « la Bonne Aventure »  Jardin Christian Dior.

 

QUARTIER PRETOT / LA CLEMENTIERE

Embellissement et travaux

  • Réfection de l’ensemble de la voirie du lotissement Prétôt.
  • Réhabilitation de la piste de bicross de Château Bonheur.

Impulsion

  • Création d’un verger dans le cadre « 1 CDI, 1 arbre » en partenariat avec « Être Emploi ».

 

QUARTIER LE CALVAIRE

Embellissement et travaux

  • Réfection totale de la voirie de l’avenue Aristide Briand jusqu’à l’Octroi.
  • Sécurisation de l’escalier Alcide Robaudi /allée Charles Huard.
  • Mise en sécurité de la circulation rue du Vieux Moulin et carrefour Jean Jaurès.
  • Sécurisation du lavoir.

 Impulsion

  • Foire aux melons.

 

QUARTIER HACQUEVILLE / LE FOURNEAU

Embellissement et travaux

  • Construction de l’Espace Jeunes.
  • Réhabilitation totale du terrain de rugby.
  • Création du boulodrome.
  • Réfection de la voirie : rue de la
  • Réaménagement de la cale d’Hacqueville.
  • Travaux de réaménagement pour l’ouverture du passage de la Briqueterie.
  • Aménagement du secteur de la Horie, possible avec l’adoption du PLU.
  • Mise en sécurité de la circulation secteur Hacqueville.
  • Ouverture du centre aquatique.

Impulsion

  • Forum des associations.
  • Evénements sportifs.

 

QUARTIER LES PRAIRIES / MESNIL

Embellissement et travaux

  • Création d’un terrain de football en herbe.
  • Réfection totale de la rue du Vieux Moulin.
  • Installation du Pôle insertion PEP’S.
  • Création du dépôt
  • Cimetière Saint-Paul : fermeture nocturne du cimetière, aménagement du jardin du souvenir, création d’un puits de dispersion des cendres, aménagement arboré de cavurnes, engazonnement des allées et pas d’utilisation de produits phytosanitaires.
  • Mise en sécurité de la circulation.

 

CHAUSEY

Embellissement et travaux

  • Réfection globale de la grande cale et rénovation de l’appontement.
  • Réfection de la cale des galets par l’association des plaisanciers de Hérel (APH).
  • Suppression des corbeilles sur la partie publique pour limiter l’apport en déchets.
  • Distribution d’ampoules LED, en partenariat avec
  • Distribution de réducteurs d’eau.

Impulsion

Accompagnement des régates de Chausey.

Une question ? Contactez-nous !






Vous confirmez avoir pris connaissance de la politique de confidentialité du site.
Vous acceptez que vos données soient conservées. Vos données ne seront conservées uniquement dans l’objectif de répondre à votre demande et ne seront pas partagées avec des tiers.