Gratuité du transport : Une promesse électorale tenue en trompe-l’œil.

Gratuité du transport : Une promesse électorale tenue en trompe-l’œil.

La gratuité des transports en commun granvillais vient d’être annoncée et commentée comme étant une promesse électorale tenue.  Mais, ne nous y trompons pas, là encore, le compte n’y est pas !

Le conseil d’exploitation du transport composé d’élus de la majorité et de la minorité, a effectivement préconisé le prolongement de la gratuité, mise en place par l’équipe municipale précédente. Cette préconisation s’inscrit dans le prolongement de la situation sanitaire actuelle afin de tenir compte de l’impact financier des abonnements qui n’ont pu être utilisés pendant la période de confinement.

C’est pourquoi, la continuité de la gratuité a été suggérée et limitée à la fin de l’année 2020.

En effet, si l’argument justifiant cette gratuité est que la billetterie NEVA ne représente que 0.70% du budget de la ville, la perspective est tout autre quand on sait qu’il s’agit de pratiquement 200 000€ chaque année, et que ces sommes cumulées viendront un jour à manquer quand il faudra renouveler la flotte de bus vieillissante.

Aujourd’hui le budget annexe du transport s’équilibre par un versement du budget principal de la ville de près de 600.000 €, il conviendra donc de le passer à 800.000 € et nous ne prenons pas en compte un éventuel transfert de la compétence à GTM.

Que nous réserve cette municipalité ? Une augmentation de la contribution des entreprises et ou des impôts ?

Alors, pourquoi faire payer les transports en commun à ceux qui ne les utilisent pas car les fonds destinés à la gratuité manqueront un jour ailleurs ?

Gilles DELANGE

Conseiller municipal

“Granville, un cap un avenir”

 

 

Une question ? Contactez-nous !






Vous confirmez avoir pris connaissance de la politique de confidentialité du site.
Vous acceptez que vos données soient conservées. Vos données ne seront conservées uniquement dans l’objectif de répondre à votre demande et ne seront pas partagées avec des tiers.